//Small is beautiful

Small is beautiful

On a tendance à juger de la réussite d’un speed meeting en fonction du nombre de participants. Un speed meeting ayant rassemblé plus de 80 personnes, ça impressionne. Mais est-ce synonyme de qualité ?

Un grand nombre de participants garantit-il la réussite ?

Il m’est arrivé de participer à un speed meeting avec plus de cent participants. Il y avait 14 tables. Nous avons commencé vers 19H00. Au début, nous avions 40 secondes chacun pour faire découvrir notre entreprise et nos activités. C’est déjà bien court. Mais, au bout de quelques tours de table, l’animateur voyant que l’heure du cocktail approchait, a réduit le temps de parole à 30 secondes. Puis 20 secondes. On avait juste le temps de distribuer nos cartes de visites et de donner notre nom et le nom de l’entreprise.

Résultat de cette soirée :

  • Beaucoup de cartes de visite récupérées mais, pour la plupart, aucun souvenir des personnes me les ayant remises.
  • Aucun rendez-vous pris ni même aucune promesse de se recontacter.
  • Le cocktail ne permettant de faire connaissance qu’avec très peu de personnes, beaucoup de participants avec lesquels je n’ai même pas pu échanger les cartes de visite.
  • Sentiment de frustration à l’issue de cette longue et éprouvante soirée.

Moins de participants, c’est déjà mieux

Des speed meetings avec beaucoup moins de participants, disons entre 20 et 49, sous réserve de disposer d’un peu de temps, permettent déjà une bien meilleure efficacité. Pour peu que l’application web KUNVENI soit utilisée pour les organiser et les animer, chacun des participants rencontrera une fois exactement chacun des autres. Suivant le temps disponible et le nombre de personnes, cela permettra à chacun de se présenter en 1mn30 à 2 mn, ce qui peut déjà paraître long à ceux qui n’ont pas l’habitude.

Même s’il s’agit d’un exercice assez éprouvant, au moins, les participants sont certains de n’avoir manqué aucune opportunité de nouveau business.

Peu de participants, un échec ?

Il m’est arrivé récemment d’animer des speed meetings avec une dizaine de personnes. A vrai dire, je craignais que les participants ne soient mécontents et me reprochent le peu de nouveaux contacts potentiels.

Bien évidemment, j’utilise KUNVENI. J’ai donc préparé 5 tables et les participants ont fait 6 tours de table. Du coup, ils se sont retrouvés en tête à tête ou 3 par table. Peu de personnes par table permet de donner plus de temps pour les présentations, 3 voire 4 minutes. En observant les participants, j’ai constaté qu’ils semblaient plus détendus, également plus à l’écoute. J’ai vu que des rendez-vous étaient pris.

Et moi-même, en tant qu’animateur, j’étais beaucoup plus zen. Le fait d’avoir du temps permet d’être plus attentif, de mieux écouter les présentations des participants et de moins presser les participants pour qu’ils changent de table.

A la fin de chaque speed meeting, les participants m’ont fait part de leur satisfaction.

Personnes collant leurs mains

En conclusion, je vous suggère de faire comme moi : si vous avez peu d’inscrits à votre speed meeting, ne l’annulez pas.

Et même, pourquoi ne pas en faire plus souvent avec peu de participants ?
Cela peut devenir un élément différenciant qui fera de vos speed meetings “the place to be”.

Par | 2020-04-22T05:08:51+00:00 juillet 8th, 2019|Speed meetings|0 commentaire

À propos de l'auteur :